Raid des Cadoles | 24 juin 2018 | Mussy sur Seine

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

C’est orphelin que je me suis rendu au raid des cadoles 2018 à Mussy sur Seine… Les autres membres du groupe habituel préférant rouler en local, aux Crêtes de Quarré…

Départ à 8h45 accompagné de Denis (mon frère, pas le “Vouilloz” local !).

C’est sur un début de circuit identique à 2018, c’est à dire tout de suite dans le dénivelé +, que nous nous élançons, histoire de monter le cardio et chauffer le diesel.

Heureuse surprise, dès le 10ème kilomètre, la trace a été renouvelée ! Dès lors, c’est single sur single, dans des pierriers piégeux.

Les montées sont usantes avant le 1er ravitaillement, que nous décidons d’oublier pour cause de bouchon énorme à la buvette (et pas de bière en plus ! Non, en moins, plutôt…)

Nous bifurquons alors sur la boucle 55 / 65 /82 km. Et on reprend pierriers, puis alternons à nouveau montées dans les vignes et descentes piégeuses… Ceci jusqu’à la bifurcation 55 / 65 km.

Mon frère part sur le 55 et moi sur le 65, après des adieux émouvants !

Le parcours recommence avec profil trop descendant, parce qu’après, aïe, ouille, bonjour la remontée qui n’en finit pas. Les cuisses brûlent quand je retrouve ”du plat”…

Un petit coup de gueule encore pour un VTTAEiste, qui me pousse du pneu à presque me faire chuter ! Je le laisse passer, mais ma vengeance sera terrible…

C’est avec un sourire moqueur (et un : apprends à faire du VTT !) que je le fume dans une descente très technique… Je ne l’ai plus revu !

Bref, je shunte le dernier ravito et retrouve le flot de VTTistes du 30 / 42 km. Après de nombreux dépassements courtois, je rattrape une jolie (et parfumée) cycliste. Nous roulons les 20 derniers kilomètres ensemble. Faut dire que je n’ai jamais pu la décrocher…

Dernière partie du raid plutôt roulante, avec néanmoins beaucoup de faux plats montants, en singles.

Et enfin la dernière descente rapide et instable, chemin blanc caillouteux, qui nous ramène à Mussy.

Je retrouve le brother installé devant une bière, ça fait 40 mn qu’il attends.

Une pensée pour Yann : Pas mieux le sandwich !!!

Beau tracé, renouvelé cette année, pas déçu du deplacement. J’en ai profité pour placé des flyers des 4 heures…

Ps : le Léon …que du bonheur !

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 − 2 =