Enduro²Breuil #2 | 4-5 avril 2015 | Dun les Places

Par défaut
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblrmail

La pluie était au rendez-vous la semaine précédente pour le balisage des spéciales, mais les bénévoles de Vélo Morvan Nature gardait espoir : le soleil finirait bien par pointer le bout de son nez à un moment ou un autre d’ici l’épreuve.
Mais il n’en a rien été, et il pleuvait encore fortement la veille de l’Enduro²Breuil lors des ultimes préparatifs.

Il fallut en conséquence procéder à des ajustements de dernières minutes, venant fortement contrarier les plans des organisateurs qui ont dû renoncer au dernier moment à conserver une des deux liaisons, initialement prévue pour briser la monotonie des remontées vers le départ.

Samedi matin, il pleuvait toujours sur le Morvan lors des premiers engagements. Forcément, les questions tournaient autour de la météo annoncée dans les heures à venir, et sur le choix des pneus !

Après le briefing, les 200 pilotes présents s’engageaient sur la liaison, dont ils allaient bientôt connaitre les moindres détails !

L’atmosphère des sapinières encore silencieuses étaient mystérieuse, et seule la rubalise apportait quelques traces de couleurs ça et là.

Derniers instants de sérénité pour les singles des spéciales, peaufinés à la main durant de longues semaines et encore vierges de tout passage, singles qui allaient souffrir comme jamais !

Au programme du samedi, quatre spéciales différentes à parcours une fois par équipe de deux pilotes, le temps étant pris sur le second à franchir la ligne.

Le samedi soir, alors que la pluie redoublait, les derniers passages rendus très techniques par le nombre de franchissements venaient à bout des forces des derniers compétiteurs, permettant en parallèle aux plus agiles de creuser les écarts, esquissant le classement de l’épreuve.

Dimanche matin les températures sont restées négatives jusqu’à ce que le soleil fasse enfin son apparition, mais trop tardivement pour assécher un tant soit peu le sol morvandiau, imposant aux bénévoles de retravailler la fin de la première spéciale trop endommagée la veille.

Les deux dernières spéciales par équipe se sont courues le matin, pour affiner le classement par équipe remporté haut la main par l’équipe Oget / Clément en 29’29”97, devant les paires Lacroix et Ovlaque respectivement en 31’33’34 et 32’34”28.

L’après-midi était consacrée à une spéciale individuelle inédite, reprenant le meilleur du spot. C’est une nouvelle fois Ludovic Oget qui s’imposait en 5’54”46 devant Jimmy Lacroix en 6’28”91 et Arthur Deckoninck en 6’33’58.

Vint ensuite le temps des podiums masculin, féminin, mixte et individuel, avant que chacun ne s’en rétourne, certains ayant encore plusieurs heures de route devant eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 24 =